Méditerravenir

Pédagogie, information et dialogue entre le Sud et le Nord de la Méditerranée

Le troisième Congrès du Dialogue Sud Nord Méditerranée pour une vision Commune du Futur du 7 au 12 juin 2012 a formalisé ses enjeux dans la déclaration de Tunis (cliquez ici pour en voir l'intégralité)

--------------------------------------------------------------------------------------

tunisLes changements du rôle de l’Etat, la mondialisation de l’économie et des finances, l’impact des nouvelles technologies de la communication et de l’information qui marquent la fin du siècle achevé et le début de celui qui commence, ont contribué à mettre en exergue  l’importance du partenariat entre la Société civile et les Pouvoirs publics pour le renforcement de la démocratie et l’Etat de droit ainsi que le développement…

Ce partenariat devenu indispensable pour l’efficacité et l’efficience du fonctionnement  des structures étatiques et le bien-être des populations se nourrit et s’enrichit de la  participation, du dialogue, de la transparence, de la prise en compte de la diversité ethnique et culturelle, etc.

C’est à ce partenariat et au rôle de la Société civile que s’est attelé le Congrès de Tunis dans une continuité de l’action entreprise par des organisations de la Société civile du Sud et du Nord de la Méditerranée en relations avec les gouvernements de leurs pays respectifs et des organismes internationaux comme le Mouvement Européen et la Bibliothèque d’Alexandrie.

Les échanges et les réflexions à ce sujet ont débuté dès octobre 2004, dans le cadre de la « Rencontre de Malte », en se basant, notamment, sur le rapport du professeur Hadhri de l’Université de Tunis, intitulé « La Méditerranée et l’avenir du dialogue Nord-Sud »,  sur celui du Professeur Lanon de l’Université de Gand intitulé    « Notes  de  cadrage  et  propositions  de thématiques pour un congrès 2006 », ainsi que sur « La Déclaration d’Alexandrie de 2004 » présentée par la Bibliothèque d’Alexandrie.

Ils se sont poursuivis à Alger en février 2006, dans  le  cadre  du  Congrès  d’Alger,  sur  le  thème « Dialogue Nord-Sud sur la Méditerranée : une Vision Commune du Futur ». La « Déclaration d’Alger pour une Vision Commune du Futur » a clôturé les travaux du Congrès.

Le processus a par ailleurs donné naissance à un Comité de Suivi composé des coprésidents des congrès, ainsi que des co-organisateurs.

En 2009 un deuxième Congrès du Dialogue, non plus Nord-Sud mais cette fois-ci Sud-Nord, a été organisé à Alicante, sur le thème « Education et Migration », en application de la Déclaration d’Alger.

De plus, une Fondation pour le dialogue Sud-Nord Méditerranée est née à Bruxelles le 4 octobre 2011 avec comme fondateurs les parrains et les coprésidents  des  congrès  de  2006  et  2009.  Cette fondation de droit belge a été reconnue d'intérêt public par arrêté royal en novembre 2011.

Pour lire la déclaration de Tunis, cliquez ici

Pour lire le compte rendu de Tunis, cliquez ici

Infos sur

Mediterravenir.org est une association créée en France en 2006 et active en Tunisie et en France depuis 2012 sous la conduite de sa présidente, Mme Fatima Ben Soltane, et une équipe professionnelle, interculturelle et intergénéra-tionnelle. Un  projet de
création est en cours en Espagne et en Algérie.

Mediterravenir sur tweeter

Mediterravenir Les associations de femmes tunisiennes appellent au retrait d'une circulaire de 2013 qui les empêche d'épouser un non-musulman
Mediterravenir video Femmes du sud, femmes du nord, osons la réussite en ligne sur le site www.https://t.co/rPs8N5s8hU
Mediterravenir RT @KonbiniFr: Vidéo : l’Unicef alerte sur les 15 millions de mineures mariées de force chaque année https://t.co/9x5tbIw6GP https://t.co/K

Connexion