Depuis 2014, la Tunisie et l’Union Européenne (UE) ont entamé des négociations pour établir un nouvel accord de libre-échange, appelé Accord de Libre Echange Complet et Approfondi (ALECA). Cet accord est la nouvelle étape de la stratégie de libéralisation des économies de la Méditerranée, entreprise par l’Union Européenne depuis plusieurs décennies.


La présente étude a donc été menée selon deux objectifs. Elle vise d’abord à prendre le pouls de l’appréciation de l’ALECA par des acteurs économiques clés, pour avoir une meilleure compréhension des conséquences réelles ou perçues de ce projet. Elle vise ensuite à contribuer à la réduction de cette lacune de proposition tunisienne construite. Les témoignages recueillis sont des visions des acteurs de terrain, qu’ils soient économiques, syndicaux ou associatifs.

Pour lire l'étude, cliquez ici

Saviez-vous que les femmes occupent 15% des sièges du Parlement égyptien?

Ce diagnostic souligne les principaux défis auxquels doivent faire face les femmes égyptiennes dans la sphère publique, les assemblées élues et les partis politiques.

Il est coordonné par Appropriate Communication Techniques for Development, en synergie avec la Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée.


Pour lire l'étude qu'elles ont publiées,cliquez ici

Infos sur

Mediterravenir.org est une association créée en France en 2006 et active en Tunisie et en France depuis 2012 sous la conduite de sa présidente, Mme Fatima Ben Soltane, et une équipe professionnelle, interculturelle et intergénéra-tionnelle. Un  projet de
création est en cours en Espagne et en Algérie.

Mediterravenir sur tweeter

Connexion